5 Eyes, 9 Eyes et 14 Eyes : qui surveille la toile ?

ExpressVPN : Offre spéciale Black Friday Cyber Monday

Non, nous ne sommes pas dans un film de James Bond avec des services ultrasecrets et une surveillance à grande échelle fictive. Ceci est la pure réalité et n’est absolument pas le fruit d’une théorie conspirationniste ou je ne sais quoi. Les alliances de surveillance entre les gouvernements existent, et celles des 5 9 14 Eyes pourraient très bien vous concerner. Entre Histoire et technologie, je vous propose un petit cours sur qui sont les alliances 5 Eyes, 9 Eyes et 14 Eyes et sur comment échapper à leurs radars.

Essayer ExpressVPN
Installez ExpressVPN et échappez à la surveillance des 5 Eyes

Sécurisez vos données de navigation et anonymisez vos connexions

5 Eyes alliance : qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre ce qu’est l’alliance 5 Eyes, il faut faire un gros bond en arrière. Direction donc 1941 et la Seconde guerre mondiale. Pendant le conflit, les services secrets britanniques et américains s’échangeaient des informations dans le but de briser les codes secrets de l’ennemi.

9 Eyes

La guerre froide succède presque immédiatement à la fin de la seconde guerre mondiale. Dans ce cadre, cette coopération se renforce à l’Ouest pour espionner la nouvellement créée URSS. Le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande rejoignent l’alliance via leur statut de pays du Commonwealth. Ceci donne naissance, au début des années 50 aux « 5 Eyes« .

Initialement prévue pour les temps de guerre, la Five Eyes alliance n’a pas été abandonnée. Sa surveillance s’étend aujourd’hui à internet, dont vous et moi faisons une utilisation importante.

Intelligence alliance : le système ECHELON

ECHELON est l’arme de surveillance de la Five Eyes alliance. C’est un système d’écoute des télécommunications mis au point dans les années 60 pour espionner l’URSS et le Bloc de l’est.

5 Eyes alliance

Le système se base sur l’interception des données transitant via les réseaux satellites ou téléphone. Il permet un espionnage à une échelle sans précédent.

Les pays qui coopèrent

Le nombre de pays « coopérant » avec l’alliance a grandi sous le manteau au cours du temps. La Five Eyes alliance a reçu les services d’Israël, du Japon, de la Corée du Sud et de Singapour. Ces membres ne sont toujours pas officiels aujourd’hui, mais participent néanmoins au programme.

5 Eyes et compagnie : les 9 Eyes

La Five Eyes alliance a conclu un accord un peu différent avec certains volontaires. Il s’agit toujours du partage d’informations confidentielles par les pays membres. Le degré de coopération est moins fort que dans le premier cercle, qui a une relation privilégiée.

Ce deuxième cercle est appelé les 9 Eyes. Il regroupe, les 5 membres initiaux, plus la France, les Pays-Bas, le Danemark et la Norvège. Tout ce petit monde partage ses informations et analyse celles des autres dans le plus grand secret.

Troisième cercle : les 14 Eyes

Comme jamais deux sans trois, la mécanique est la même que pour les 5 Eyes et 9 Eyes : les deux cercles précédents additionnés de 5 autres pays forment les 14 Eyes. Ces pays sont l’Espagne, la Suède, l’Allemagne, l’Italie et… la Belgique.

five Eyes alliance

Eh oui, nous aussi avons un pays avide d’informations sur ses sujets. Nous ne faisons partie que du dernier cercle, ce qui signifie que la coopération est moins « forte », mais elle existe bien quand même ! Nos informations de connexion peuvent donc très bien être épluchées par les services secrets espagnols.

Pourquoi éviter la Five Eyes alliance ?

Tout simplement, car vous avez le droit de garder vos informations de navigation privées. Si vous vous connectez dans un de ces pays, tous les autres ont potentiellement accès à vos informations, sans que vous en soyez jamais averti.

5 Eyes

Ceci est vrai même si vous avez un VPN. Ne vous fiez pas à la sécurité totale qu’ils vendent. Car si votre VPN a son siège dans un des pays des 5 Eyes,  9 Eyes ou 14 Eyes, il devra se soumettre à la loi et fournir vos informations si on le lui demande.

Guide pays par pays sur l’utilisation des données et des VPN

Allemagne

Membre des 14 Eyes, l’Allemagne autorise la surveillance de ses citoyens même sans preuve d’activités illicites. Une tendance très utile pour ses collaborateurs, mais bien embêtante pour les internautes. Les VPN y sont néanmoins légaux.

Australie

Les VPN y sont certes légaux, mais les fournisseurs d’accès ont l’obligation de conserver les logs pendant deux ans. Il existe des cas où les autorités ont eu accès à des données normalement chiffrées. La surveillance est donc probable, le pays étant également membre des 5 Eyes, 9 Eyes et 14 Eyes.

Belgique

Malgré sa tolérance et le respect global des libertés d’expression, certains sites sont bloqués en Belgique. Membre des 14 Eyes, il faut se méfier de ce pays même si c’est le nôtre. Utilisez toujours un VPN.

Canada

Partisan de la neutralité du net, le Canada a déployé beaucoup d’efforts pour faire d’internet un service aussi démocratisé que l’eau courante. Membre d’origine de la Five Eyes alliance, il surveille néanmoins les télécommunications et un VPN s’impose pour plus de sécurité.

Corée du Sud

La Corée du Sud n’est membre officiel d’aucune alliance, mais coopère avec la Five Eyes alliance depuis plusieurs décennies. Si le droit à la confidentialité est inscrit dans la constitution, en pratique, le gouvernement encourage la surveillance des citoyens via leur FAI. De nombreux sites sont bloqués même si les recours à des VPN sont légaux.

Danemark

Avec des lois contre toute forme de censure, le Danemark a un internet très libre. Seuls quelques sites sont censurés avec la coopération de la police. Le pays fait cependant partie de l’alliance des 9 Eyes et 14 Eyes, les informations pourraient être moins confidentielles qu’anticipé.

Espagne

En tant que membre actif des 14 Eyes, le pays est susceptible de collecter et transmettre les données des utilisateurs. Un VPN devrait toutefois permettre de s’en sortir, car l’Espagne ne lève autant de drapeaux rouges que d’autres pays.

France

La lutte contre le terrorisme chez nos voisins semblant tout justifier, une grosse surveillance est à l’œuvre sur les réseaux français. C’est même la raison de son enrôlement dans les 9 Eyes et 14 Eyes. Attention donc sur les réseaux français, mais vous pouvez utiliser un VPN, légal dans ce pays.

Israël

Israël ne fait officiellement partie d’aucun accord. Elle coopère néanmoins depuis longtemps avec la Five Eyes alliance, notamment les États-Unis. Le net israélien est très libre, mais très observé.

Italie

Les fournisseurs d’accès sont légalement tenus de conserver les données de navigation pendant 6 ans dans ce pays. Avec un VPN (légal), la navigation est plus sûre, mais le temps de conservation des données incite à éviter ce pays.

Japon

Le Japon n’est membre officiel d’aucun accord, mais il collabore avec la Five Eyes alliance depuis très longtemps. Si la loi interdit la censure, le réseau est très facilement observable. VPN indispensable.

Norvège

Avec l’un des internets les plus transparents au monde, la Norvège appartient quand même aux 9 Eyes. Le gouvernement encourage les fournisseurs à bloquer certains contenus, mais avec un VPN, il est possible de préserver ses données.

Nouvelle-Zélande

Membre originel de la Five Eyes alliance, le stockage de données sensibles y est déconseillé. Il a été entaché par les scandales des affaires comme PRISM dans les années 2010, malgré une position de défense du droit à la vie privée.

Pays-Bas

Membre actif des 9 Eyes et 14 Eyes, le pays ne censure aucun contenu. Son entrée dans les accords lui permet cependant d’asseoir sa légitimité internationale. Même si les VPN sont légaux et les lois sur la protection de la vie privée puissantes, il est possible que vos activités soient surveillées.

Royaume-Uni

Autre pays chez qui la menace terroriste peut légitimer tous les abus, le voisin britannique a massivement augmenté sa surveillance des réseaux. Offrez-vous les services d’un fournisseur de VPN avant de surfer dans ce pays membre de tous les accords.

Singapour

Avec un gouvernement très directif et membre des 9 Eyes, la toile singapourienne est loin d’être libre. L’accès à de nombreux sites est bloqué sur simple volonté de l’exécutif et les activités très surveillées même si les VPN sont légaux.

Suède

Membre des 14 Eyes, la Suède impose néanmoins l’accord d’un tribunal pour la surveillance des données de navigation. Armé d’un VPN (qui est légal), c’est un pays assez sûr, même s’il ne faut pas oublier qu’il est membre d’un accord.

USA

Le pays est champion toutes catégories de la surveillance de masse et fondateur des 5 Eyes. Éclaboussé régulièrement par les scandales liés à ce système, les USA ne s’abordent pas sans VPN. Même avec cette mesure légale, votre confidentialité n’est pas garantie.

Les meilleurs VPN hors 5 Eyes en 2021

Afin de sécuriser un peu plus vos données, il est conseillé de choisir un fournisseur d’accès VPN ne se trouvant pas dans un des pays de la Five Eyes alliance. J’ai donc fait le tri dans la longue liste de ceux qui existent pour sélectionner ceux qui n’ont pas de liens avec l’alliance. Je les ai comparés (car il faut aussi qu’ils soient performants) et j’ai abouti au classement ci-dessous :

Conclusion

Non, les 5 Eyes ne sont pas une blague ou un truc de complotiste. Ce sont des projets de surveillance bien réels. Et les éviter ne relève pas de la paranoïa, c’est simplement un moyen de préserver vos données de navigation et de les garder privées. Un VPN comme ExpressVPN n’est pas superflu dans cette entreprise, il ne vous reste plus qu’à trouver le vôtre.

Avec ce blog, j'ai l'occasion de transformer mon hobby en un métier. En tant qu’expert en réseaux sociaux, je suis chez moi ici sur Internet. Je suis connecté en permanence. Et je reste à l'affût des dernières tendances et actualités. C’est une passion de voir ce qui sort sur le front technologique, que ce soit lié à des questions de sécurité, à une innovation produit ou à la vie privée. Et de pouvoir partager tout ça avec vous.

Soyez le ou la premier(e) à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

InternetEtSécurité.be